COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT – 140 organisations de la société civile congolaise réclament la libération immédiate des activistes pro-démocratie encore en détention

COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT

Les organisations de la société civile congolaise réclament la libération immédiate des activistes pro-démocratie encore en détention

KINSHASA, le 21 mars 2015 – Les Organisations de la société civile de la République Démocratique du Congo sont vivement préoccupées par le maintien en détention des leurs collègues arrêtés par les forces de sécurité dimanche 15 mars 2015, après une conférence de presse faisant suite à un atelier de réflexion et d’échange sur l’engagement des jeunes au processus électoral, organisée par une plateforme des jeunes.

En effet, en date du 15 mars 2015, aux environs de 16 heures, alors que les leaders du mouvement sénégalais « Y’ EN A MARRE », et celui du mouvement burkinabé « Balai Citoyen », ainsi que leurs collègues congolais de la « Jeunesse pour une Nouvelle Société (JNS)’’, le « Forum National de la Jeunesse pour l’Excellence (FNJE)’’ et « Lutte pour le Changement (LUCHA) finissaient d’animer une conférence de presse au siège du Studio Eloko Makasi, des hommes habillés en tenue de police militaire ont débarqué et procédé à des arrestations. Les personnes arrêtées y compris les leaders de différents mouvements, les journalistes, les artistes, les logisticiens, des spectateurs ont été conduits au siège de l’Agence Nationale de Renseignement (ANR) avant d’être libéré progressivement.

Cependant, les Organisations de la Société Civile constatent avec regret la gestion discriminatoire de cette affaire par les autorités congolaises, qui ont commencé par relâcher quelques heures plus tard tous les étrangers non-africains, y compris les journalistes de BBC, RTBF, le diplomate américain et le co-directeur d’Eloko Makasi. Elles vont ensuite libérer le journaliste congolais d’Antenne A le 17 mars soit deux jours après, puis expulser le 18 mars les activistes sénégalais et burkinabais, déclarés persona non grata. Un groupe d’artistes congolais seront ensuite libérés le jeudi 19 mars pendant que les activistes congolais restent maintenus en détention et pourront être présentés devant les juges, selon le porte-parole du Gouvernement.

Nos organisations notent que cette gestion discriminatoire, est de nature à passer un message inquiétant dans l’opinion, à savoir que tout congolais qui par ses réflexions, ses écrits ou son activisme agira dans le sens d’un engagement citoyen, bien que dans le respect des lois de la République et des bonnes moeurs, risquerait d’être la cible de représailles de la part des services de sécurité de la RDC. Ceci en outre, contredit le concept de « nouvelle citoyenneté » prôné par le Président Joseph Kabila.

Les Organisations de la Société Civile Congolaise constatent qu’en lisant minutieusement les termes de référence du projet FILIMBI, y compris les témoignages des personnes qui ont pris part à l’atelier et à la conférence de presse pour laquelle ces militants pro-2

démocraties ont été arrêtés, aucun élément matériel ou factuel ne prouve l’existence d’une activité subversive de déstabilisation des institutions ou de terrorisme comme l’a prétendu le porte-parole du gouvernement.

Par ailleurs, nos organisations observent que le Ministre de la Culture et des Arts du Gouvernement congolais invité, avait lui-même pris part à cette activité, ainsi que les représentants des partis politiques de la majorité comme de l’opposition. Il y aurait-il donc contradiction dans le chef même du Gouvernement? Les organisations de la société civile regrettent les accusations graves portées à l’endroit de ces jeunes activistes par le porte-parole du gouvernement congolais.

Cela fait exactement plus de 6 jours depuis que ces militants pro-démocraties sont en détention aux cachots de l’ANR sans avoir été présentés devant leur juge naturel ni accédé à un avocat, un délai qui dépasse largement celui prévu par la loi en matière de détention préventive.

Les Organisations de la Société Civile Congolaise déplorent également que depuis le début de cette année et à l’approche des échéances électorales, les droits fondamentaux et la liberté d’expression sont dangereusement mis à mal par les autorités congolaises, ceux-ci étant garantis par la Constitution en ses articles 22, 23, 24 et 25, ainsi que par des dispositions internationales auxquelles la RDC a librement souscrit.

Au vu de ce qui précède, les Organisations de la Société Civile, se référant à l’esprit ayant animé la décision d’arrêter les poursuites vis-à-vis de leurs collègues sénégalais et burkinabais, et s’insurgeant contre toute politique de deux poids deux mesures dans la gestion de ce dossier, demande l’arrêt immédiat de toute poursuite judiciaire contre les activistes congolais et leur libération pure et simple.

Elles recommandent aux parlementaires d’interpeller le Ministre de l’Intérieur pour s’expliquer sur les comportements des services de sécurité qui violent systématiquement les dispositions de la Constitution et d’établir les responsabilités de ces actes qui ternissent l’image de la RDC et de ses institutions.

Contact Presse :

  1. Franck BANZA, Les Amis de Nelson Mandela pour la défense des Droits Humains, +243 81 507 51 74/ 85 10 10 794
  2. Dolly IBEFU, La Voix des Sans Voix , +243 9999 30 233

Pour les 140 organisations de la société civile de la République Démocratique du Congo suivants:

  1. Action Chrétienne contre l’Abolition de la Torture(ACAT)
  2. Action contre l’Impunité pour les Droits Humains(ACIDH)

3

  1. Action de Développement pour la Protection de l’Environnement et la Promotion des Droits Humains (ADPEDH)
  2. Action pour l’Encadrement et la Protection des Enfants (APEE)
  3. Action pour l’Environnement et la Paix (AEP)
  4. Action pour la Protection des Droits Humains et du Développement Communautaire (APDHVD)
  5. Action pour les Femmes en Situation Difficile (AFESIDI)
  6. Action Sociale pour la promotion de la Femme Rurale (ASOPROFR)
  7. Alliance des Peuples pour la défense des Droits Humains (APEDHU)
  8. Amis de Nelson Mandela pour les Droits de l’homme (ANMDH)
  9. Amis des Personnes en Détresse (APEDE)
  10. Association Africaine des Droits de l’Homme (ASADHO)
  11. Association congolaise de droit de l’homme (ACDHO)
  12. Association Congolaise pour l’Accès à la Justice (ACAJ)
  13. Association de Développement Intégré pour la Promotion Rurale (ADIPR)
  14. Association de Renforcement pour la Paix et Justice/PROYAKA (ARPJ/PRO)
  15. Association des Femmes Juristes Congolaises (AFEJUCO)
  16. Association des Femmes Veuves de Feshi (AFVF)
  17. Association des Jeunes Luttant Contre les Anti-Valeurs (AJLCAV)
  18. Association des Mamans pour le Développement et la Démocratie (AMDD)
  19. Association des Médiateurs des Conflits Sociaux et Electoraux (AMESCOBA)
  20. Association des Soeurs de Notre Dame de la Visitation (ASNDV)
  21. Association pour l’Encadrement Civique de Popokabaka (AECPO)
  22. Association pour l’Universalité des Droits Fondamentaux (AUDF)
  23. Association pour la Gestion des Initiatives Rurales (AGIR)
  24. Association pour la Protection et des Droits de la Femme (APDFE)
  25. Bâtir Notre Terre (BATE)
  26. Blessed Aid
  27. Bon Samaritains des Grand Lacs (BOSAM –GL)
  28. Centre d’Accueil pour le Développement Intégral (CADI)
  29. Centre d’Education et d’Encadrement en Droits Humains (CEEDH)
  30. Centre d’Encadrement des Enfants Délaissés (CEED)
  31. Centre d’Observation des Droits de l’Homme et d’Assistance Sociale (CODHAS)
  32. Centre de Formation Populaire pour les droits de l’homme (CEFOP)
  33. Centre des Jeunes Bomoto (BOMOTO)
  34. Centre d’Etudes et de Renforcement des Capacités des Acteurs non Etatique (CECARANE)
  35. Centre Féminin pour le développement (CEFIDE)
  36. Centre International de la Formation des Droits de l’Homme (CIFDH)
  37. Centre National d’Appui au Développement et à la Participation populaire (CENADEP)
  38. Centre pour la Promotion Sociale et Communautaire (CEPROSOC)
  39. Centre pour le Développement Intégré des Paysans (CEDIP)

4

  1. Centre pour le Droits de l’Homme (CDH)
  2. Cercle des Ambassadeurs Universel de la Paix
  3. Cercle des Femmes Juriste du Kasaï occidental (CEFEJUKO)
  4. Club des Journalistes Amis de la Croix –Rouge (CJAC)
  5. Coalition Nationale pour l’Education pour Tous (CONEPT)
  6. Collectif des Associations Féminines pour le Développement Intégré (CAFEPEDI)
  7. Collectif des Femmes de l’Equateur (COLFEQ)
  8. Collectif des Femmes pour la Dignité et la Paix (CFDP)
  9. Collectif des Femmes Rurales pour le Développement (COFERD)
  10. Collectif des Organisations des Jeunes Solidaires de Congo-Kinshasa (COJESKI)
  11. Comité de Lutte Anti Tracasseries (CLAT)
  12. Comité des Jeunes pour la Sensibilisation Civique & Electorale (CJSE)
  13. Commission Diocésaine Justice et Paix (CDJP)
  14. Communauté de Paix et de Transformation des Conflits (CPTCO)
  15. Communauté des Amis de la Nature et de la Culture (CANACU)
  16. Communicateurs pour la Promotion Protection et Défense des Droits de l’homme (COPPRODDHO)
  17. Congo Peace Network (CPN)
  18. Conseil régional des Ongd (CRONGD)
  19. Convention pour le Développement et la Protection des Peuples Autochtones Pygmées Batswa (CPDA)
  20. Droits et Vie pour Tous (DVT)
  21. Dynamique de la Jeunesse Féminine Congolaise (DJFC)
  22. Dynamique pour le Civisme et la Démocratie (DCD)
  23. Ecole Internationale de Formation des Droits Humains (EIFDH)
  24. Entraide et Solidarité en Milieu Rural (ENSOMIR)
  25. Fédération international de Prison (FIP)
  26. Femmes Actives pour le Développement (FAD)
  27. Femmes en action pour le Développement Intégré du Congo (FADIC)
  28. Femmes Sans Frontières (FSF)
  29. Fondation Congolaise pour la Promotion des Droits de l’Homme et la Paix (FOCDEP)
  30. Forum Educatif pour le Développement de l’Etre Humain (FEDHU)
  31. Forum pour les Droits des Jeunes et Enfants au Congo (FODJEC)
  32. Genre et Droits de la Femme (GEDROFE)
  33. Groupe d’Actions pour la Démobilisation et la Réinsertion des Enfants Soldats (GADERES)
  34. Groupe des Défenseurs des Droits de l’Homme et de Paix (GADHOP)
  35. Groupe lotus (GRL)
  36. Jeunesse Espoir (JE)
  37. Juriste en Action (JURAC)
  38. Justice et Solidarité (JS)
  39. La Congolaise d’Encadrement et de Reclassement des Désoeuvrés (LACERD)

5

  1. La Voix de Maindombe (VOIMA)
  2. La Voix des Sans Voix (VSV)
  3. Ligue de la Défense des Droits des Enfants et Elèves (LIZADEEL)
  4. Ligue de Sacrifice Volontaires pour les Droits de l’Homme et l’Environnement (LISVDHE)
  5. Ligue des Droits de l’Homme du Kasaï (LIDHOKAS)
  6. Ligue des Electeurs (LE)
  7. Ligue Nationale Paysanne pour les Droits de l’Homme (LINAPEDHO)
  8. Ligue pour la Solidarité Congolaise (LSC)
  9. Mama na Nzela ya Développement (MND)
  10. Maniema Libertés (MALI)
  11. Nouvelle Dynamique de la Jeunesse Féminine (NDJF)
  12. Nouvelle Société Civile Congolaise (NSCC)
  13. Nouvelles Dynamiques pour le Développement Rural Intégral (NODRI)
  14. Observatoire Congolais des Droits Humains (OCDH)
  15. OEil des Victimes des Violations des Droits de l’Homme (OVVDH)
  16. OEuvres Sociales pour le Développement (OSD)
  17. ONG BUNKETE (BUNKETE)
  18. ONG Drapeau blanc
  19. Organisation de la Protection et la Promotion des Juristes des Droits Humains (OPPJDH)
  20. Organisation pour la promotion et la Défense des Droits de l’Homme (OPDDH)
  21. Parlement des Jeunes (PJ)
  22. Peace and Human Dignity for Development (PHD)
  23. Programme d’Appui aux Actions Féminines (PAAF)
  24. Programme de Développement Intégré des Pygmées (PRODIP)
  25. Projet Intégré pour les Droits de la Personne dans les Entités (PIDEN)
  26. Protégeons la Vie Humaine (PVH)
  27. Rassemblement des Jeunes pour le Développement (RAJED)
  28. Regroupement des Femmes pour le Développement (REFED)
  29. Regroupement des Intellectuels de Popokabaka pour la Paix (RIPP)
  30. Réseau d’Education Civique au Congo (RECIC)
  31. Réseau de Plaidoyer et de Protection (RPP)
  32. Réseau de Protection des Défenseurs des Droits de l’Homme (RPDD)
  33. Réseau des Femmes pour la Protection de Droit de l’enfant et de la Femme (REFEDEF)
  34. Réseau des Journalistes Amis des Enfants (RJAE)
  35. Réseau Jeune dans le Monde pour la Paix (RJMP)
  36. Réseau National des Organisations des Droits de l’Homme de la République Démocratique du Congo (RENADHOC)
  37. Réseau National pour l’Observation et la Surveillance des Elections au Congo (RENOSEC)

6

  1. Réseau pour la Réforme du Secteur de Sécurité et de Justice (RRSSJ)
  2. Sansa Bana (SABA)
  3. Securitas Congo (SC)
  4. Si Tous les Enfants du monde étaient Votre (STEV)
  5. Solidarité Echange pour le Développement Intégral (SEDI)
  6. Solidarité Enfant de la Rue (SER)
  7. Solidarité Indépendante pour les Droits Humains (SIDH)
  8. Solidarité pour le Développement Communautaire (SODEC)
  9. Solidarité pour les Ongdh du Kasaï -oriental (SOLIDEK –KH)
  10. Solidarité pour un Monde Meilleur (SMM)
  11. Solidarité Pro Familia pour le Développement (SOPROFAD)
  12. Soutien aux Initiatives de Développement et la Protection (SIDP)
  13. Syndicat des Enseignants du Congo (SYECO)
  14. Synergie de la Société Civile pour les Elections et Bonne Gouvernance (SOCIELEC)
  15. Toges Noires (TN)
  16. Travail pour le Développement (TRADEV)
  17. Union des Amis du Kivu pour le Développement (UNAKID)
  18. Union des Familles pour la Recherche de la Paix (UFAREP)
  19. Union des Femmes pour la Dignité Humaine (UFDH)
  20. Union Paysanne des Activistes (défenseurs) des Droits de l’Homme (UPADH)
  21. Union pour le Développement Rural des Autochtones Pygmées de KIRI (UDRAPK)
  22. Voix des Opprimés pour les Droits de l’Homme (VDO)
  23. Women as Partners for Peace in Africa (WOPPA)

 

Publicités