« Révoquer le Ministre Alexis THAMBWE MWAMBA et libérer tous les prisonniers politiques et d’opinion avant le démarrage du dialogue national inclusif »

COMMUNIQUE DE PRESSE

« Révoquer le Ministre Alexis THAMBWE MWAMBA et  libérer tous les prisonniers politiques et d’opinion avant le démarrage du dialogue national inclusif »

 

Kinshasa, le 21 août 2016- L’Association congolaise pour l’accès à la Justice (ACAJ) appelle le Président Joseph Kabila à révoquer le Ministre de la Justice M. Alexis THAMBWE MWAMBA pour faute grave et faire libérer tous les prisonniers politique et d’opinion avant le démarrage du dialogue national inclusif.

 Le 19 août 2016, le Ministre de la Justice et Droits Humains a publié la liste de 24 personnes devant bénéficier la liberté ou liberté provisoire en vue de la décrispation du climat politique en République Démocratique du Congo.

En réalité seuls 4 prisonniers d’opinion sur 24, qui sont tous membres de la Société civile, en sont bénéficiaires. Il s’agit de Christopher NGOIE MUTAMBA, Freud BAUMA, Yves MAKWAMBALA et Jean-Marie KALONJI. Les 20 autres sont libres depuis plusieurs mois, soit qu’ils ont été acquittés (cas de  trois étudiants : Giresse BONGOMISA NZINGA, Joêl NAMULINDA BOKURU et Léon NGUWA), soit bénéficié de la liberté provisoire (cas de Jerry OLENGA et Paulin LODY), soit purgé leur peine (cas de : Narcisse KOMBI, Pascal BYUMANINE et sept manifestants arrêtés en novembre 2015 à Goma, et Paul KIKUKAMA), soit qu’ils ont été libérés par l’ANR sans aucune explication (cas de RADEK Junior MAPEKE N’LANDU).

ACAJ rappelle qu’en date du 10 août 2016, elle a publié la liste de 115 prisonniers politiques et d’opinion dont 83 sont bénéficiaires d’amnistie depuis plusieurs années. Cette liste a été communiquée aux membres du Gouvernement,  aux Nations Unies, à l’Union Européenne et au Facilitateur du dialogue national en RDC M. Edem Kodjo.

Elle se présente à ce jour comme suit :

I. A Kinshasa :

A. Prison de Makala:

1.     Eugène DIOMI Ndongala, Président de la Démocratie Chrétienne (DC) et condamné à 10 ans à l’issue d’un procès totalement injuste et inéquitable, donc par 5 juges au lieu de 7 prescrits par la loi et sans preuves crédibles.

2.     Jean-Claude MUYAMBO, Président de la solidarité Congolaise pour la Démocratie et le Développement (SCODE) et en attente de jugement

3.     Christopher NGOIE MUTAMBA, défenseur des droits de l’homme et en attente de jugement

4.     Freud BAUMA, mouvement citoyen Lucha et en attente de jugement

5.     Bienvenu MATUMO, mouvement citoyen Lucha et en attente de jugement

6.     Héritier Marcel KAPITENI, mouvement citoyen Lucha et en attente de jugement

7.     Victor TESONGO, mouvement citoyen Lucha et en attente de jugement

8.     Yves MAKWAMBALA, mouvement citoyen Filimbi et attente de jugement

9.     Godefroid KAHAMBO, mouvement citoyen Lucha et condamné à 3 ans de prison

10. Jean de Dieu KILIMA, mouvement citoyen Filimbi et attente de jugement

11. Jean-Marie KALONJI, mouvement citoyen 4eme voix et attente de jugement

12. Yannick KIBINDA MUKEBA, proche de Moîse Katumbi et attente de jugement

13. Franck MWASHILA, proche de Moîse Katumbi et en attente de jugement

14. IDI SEFU,  proche de Moise Katumbi et en attente de jugement

A.    Cachot ANR :

1.     KABULO SIMBI ZAZOU, membre de l’UNAFEC/Kyungu et détenu au secret

2.     KALENGA KINYANGO KAKOKO, membre de l’UNAFEC/Kyungu et détenu au secret.

B.    Cachot de l’Ex DEMIAP

1. Norbert LUYEYE, Président de l’Union des Républicains (UR)

II.             A LUBUMBASHI

A.    Prison de la Kasapa :

1.     Professeur Huit MULONGO, proche de Moise Katumbi et en attente de jugement

2.     KAZADI BUKASA, membre de l’UNAFEC/Kyungu et condamné à 2 ans de prison

3.     KAPENDA BUPE,  membre de l’UNAFEC/Kyungu et condamné à 5 ans de prison

4.     KABEMBA LUHEMBE, membre de l’UNAFEC/Kyungu et condamné à 10 ans de prison

5.     MASANGU UMBA, membre  de l’UNAFEC/Kyungu et condamné à 5 ans de prison

6.     TSHIBWABWA KABONGO, membre de l’UNAFEC/Kyungu et condamné à 5 ans de prison

7.     KALONJI MUKEBA, membre de l’UNAFEC/Kyungu et condamné à 10 ans de prison

8.     MBAV KABWAND, membre de l’UNAFEC/Kyungu et condamné à 10 ans de prison

9.     TWITE KALUMBA, membre de l’UNAFEC/Kyungu et condamné à 10 ans de prison

10. KABWISHE MWENYE Yousouf (refugié burundais considéré à tort comme membre de l’UNAFEC/Kyungu) et condamné à 5 ans de prison

11. KABALA MULIMBA Olivier, membre de l’UNAFEC/Kyungu  et condamné à 15 ans de prison

12. MULUMBA MUTOMBO, membre de l’UNAFEC/Kyungu et condamné à 15 ans de prison

13. NGONGO KASONGO Joseph, membre de l’UNAFEC/Kyungu et condamné à 15 ans de prison

B.    Cachot ANR :

1.     LWEMBE MUNIKA Lumbic, beau-fils du député Gabriel Kyungu wa Kumwanza, président de l’UNAFEC et détenu au secret

2.     KAPENDA Lemal, membre de l’UNAFEC/Kyungu et détenu au secret.

Ces personnes sont emprisonnées à ce jour soit pour s’être opposées à la modification de la constitution ou avoir exigé le respect de celle-ci, soit pour avoir exercé les libertés publiques ou exprimé leurs convictions politiques ou opinions, soit à cause de leur appartenance aux partis de l’opposition ou de leur affinité avec l’ex gouverneur de la province du Katanga, M. Moise Katumbi. Certains sont détenus, à ce jour, dans les prisons sous contrôle de la justice et d’autres dans les cachots de l’Agence nationale de renseignement (ANR) et l’Ex DEMIAP privés de droit de visite, d’être assistés de conseil de leur choix et d’être présentés devAant un juge à l’expiration du délai légal de garde à vue de 48 heures.

Pour l’ex gouverneur du Katanga Moîse Katumbi, après que le Gouvernement ait échoué à le faire condamner pour « recrutement de mercenaires », ce dernier a de nouveau instrumentalisé la justice à Lubumbashi dans le dossier de M. Stoupis Alexander, pour obtenir sa condamnation à 3 ans par défaut en dépit du fait qu’il se trouve à l’étranger pour recevoir des soins médicaux avec l’autorisation écrite du Procureur Général de la République. Le Gouvernement doit mettre fin aux poursuites engagées contre lui en tant que « Condamné politique, mais en liberté ».

Si les 4 prisonniers d’opinion, membres de la société civile, sont libérés conformément à la mesure annoncée par le Ministre de la Justice Alexis THAMBWE MWAMBA, il restera 111 pour lesquels l’ACAJ demande au Président de la République de faire libérer avec abandon de des charges.

« Nous dénonçons la tentative du Ministre de la Justice Alexis THAMBWE MWAMBA à vouloir tromper l’opinion nationale et internationale avec une liste de 24 personnes dont 20 sont déjà en liberté depuis plusieurs mois. Cela constitue une faute grave dans son chef pour laquelle il faut une sanction politique exemplaire », a déclaré Me Georges Kapiamba, Président de l’ACAJ.

« Nous déplorons la précipitation avec lequel le Facilitateur Edem Kodjo a publié son communiqué de presse pour remercier les autorités gouvernementales, alors qu’il aurait dû d’abord prendre un temps nécessaire pour la vérification, a-t-il ajouté.

L’ACAJ appelle vivement le Président de la République, Son Excellence M. Joseph KABILA, à révoquer le Ministre de la Justice et Droits Humains, M. Alexis THAMBWE MWAMBA pour faute lourde et faire libérer tous les 111 prisonniers politiques et d’opinion et cesser le harcèlement judiciaire contre M. Moîse KATUMBI avant le démarrage du dialogue national et inclusif.

L’ACAJ recommande au Facilitateur M. Edem Kodjo, à reporter les travaux du comité préparatoire annoncés pour ce mardi 23 août 2016 afin d’obtenir d’abord la libération des prisonniers politiques et d’opinion et la cessation de harcèlement judiciaire contre l’ex gouverneur du Katanga M. Moîse KATUMBI.

Pour toute information supplémentaire, contactez :

Me Georges Kapiamba, Président de l’ACAJ

Téléphone : +243 81 404 3641

Email : kapiambag2@gmail.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s