« Sanctions des USA contre le Général Célestin Kanyama » /COMMUNIQUE DE PRESSE

COMUNIQUE DE PRESSE

 

« Sanctions des USA contre le Général Célestin Kanyama »

 

Kinshasa, le 27 juin 2016 – L’Association congolaise pour l’accès à la justice (ACAJ) salue les sanctions financières infligées au Général Célestin Kanyama, chef de la police de Kinshasa, par le gouvernement américain le 23 juin 2016 pour sa responsabilité présumée dans les violations des droits de l’homme commises à l’occasion de l’opération Likofi et de la répression des manifestations de janvier 2015.

Les Etats-Unis ont gelé ses avoirs et interdit à toute entité américaine d’effectuer des transactions avec lui.

L’ACAJ félicite les Etats-Unis pour cette marque de solidarité avec les victimes, et exhorte vivement les autres Etats membres de l’ONU à prendre des sanctions similaires afin de contraindre le Gouvernement congolais à assurer aux victimes la jouissance de leur droit à un recours et à obtenir réparation.

« La RDC a l’obligation d’enquêter et éventuellement déférer le Général Célestin Kanyama devant une juridiction compétente, de révéler la vérité sur les violations des droits de l’homme lui imputées et accorder réparation aux victimes, a déclaré Me Georges Kapiamba, Président de l’ACAJ.

« Ces victimes et leurs proches ont droit à une enquête rapide, complète, indépendante et impartiale, et menée par une autorité judiciaire civile jouissant d’une indépendance personnelle et institutionnelle, a-t-il conclu.

« Les victimes doivent être traitées avec humanité et dans le respect de leur dignité et leurs droits fondamentaux. Des mesures appropriées doivent être prises pour assurer leur sécurité, leur bien-être physique et psychologique et la protection de leur vie privée, ainsi que de leurs familles », a déclaré Me Venance Kalenga, chargé de protection à l’ACAJ.

L’ACAJ rappelle que ces victimes ont droit de défendre leurs intérêts, à être entendues et présenter des preuves, sans préjudice des droits des accusés. Leur capacité d’ester en justice et de pouvoir agir en tant que partie civile pour défendre leurs intérêts, d’être informées de leurs droits, de la conduite et du résultat de la procédure et de recourir contre toute décision de classement du PGR doit être respectée par le Gouvernement et la Justice congolais.

Pour rappel :

Le 13 novembre 2014, les familles victimes de l’opération Likofi avaient adressé une plainte au Procureur Général de la République (PGR) demandant notamment une enquête judiciaire indépendante, impartiale et exhaustive.

Le 21 avril 2015, elles ont rappelé au PGR leur plainte et sollicité l’exhumation de 421 cadavres enterrés dans la fosse commune à Maluku afin de faire vérifier, par des experts si leurs membres portés disparus ne s’y trouveraient pas par hasard.

Le 05 juin 2015, les familles victimes de l’opération Likofi et celles des manifestations de janvier 2015 ont demandé, conjointement, au PGR une enquête indépendante et crédible sur la fosse commune de Maluku sans succès.

Leurs avocats comme elles-mêmes, n’ont jamais reçu notification de la part du PGR justifiant les motifs pour lesquels leurs plaintes ne sont jamais instruites jusqu’à ce jour.  

Les familles victimes qui n’ont pas retrouvé les cadavres de leurs enfants sont dans l’impossibilité de vaquer à leurs occupations et de lever le deuil, et celles qui n’ont pas retrouvé leurs enfants enlevés, vivent chaque jour qui passe dans une forte inquiétude, ne sachant pas où elles les retrouveraient.

Pour contact presse :

Me Georges Kapiamba, Président de l’ACAJ

Téléphone : +243 81 404 36 41

Email : kapiambag2@gmail.com et acajasbl@yahoo.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s